Éleveurs en détresse : une aide d’urgence s’impose !

Communiqué de presse de Marie-Christine Parolin,
Conseillère régionale du Front National à la Région Occitanie,

Nos éleveurs français sont aujourd’hui très inquiets face à l’apparition d’une nouvelle souche de la grippe aviaire. Pour beaucoup, ils ne se sont toujours pas remis de la précédente crise de 2015. Nous apprenons récemment que d’ici le 20 janvier prochain, plus d’un million de canards d’élevage de plein air devront être abattus dans 150 communes de notre région.

Le Front National de la Haute-Garonne que je représente, dénonce ici une mesure qu’il juge radicale pour stopper l’épidémie et s’inquiète aussi des pertes considérables qui en découleront pour les éleveurs. Il rappelle également qu’en 2014, l’élevage de canards du Sud-Ouest a représenté 8% de la production de volailles françaises. L’impact financier pourrait donc s’élever à plusieurs millions d’euros de pertes.

Le Front National demande le déblocage immédiat d’une aide d’urgence et souhaite que les banques s’associent à l’Etat pour permettre le maintien à flots des trésoreries des petits producteurs, dans l’attente des aides financières de l’Etat, afin d’éviter le désastre économique et social des éleveurs les plus fragiles.