Un nouveau coup porté au « renouvellement » si cher à Emmanuel Macron

Communiqué de presse de Quentin Lamotte,
Candidat du Front National aux élections législatives sur la 1ère circonscription de Haute-Garonne,
Conseiller régional d’Occitanie,

La suspension de l’investiture de M. Pierre Cabaré par LREM sur la 1ère circonscription de la Haute-Garonne pour cause de condamnation à un an d’inéligibilité en 2003 après le rejet de ses comptes de campagne renforce une nouvelle fois la défiance des Français à l’égard de notre système démocratique.

En effet, alors que M. Emmanuel Macron vendait aux Français un « renouveau de la classe politique », cette révélation illustre combien ces paroles étaient vides de sens. Au-delà des faits reprochés à M. Cabaré, cette affaire rappelle à tous que ces hommes prétendument nouveaux sont pour la plupart des recyclés de la politique, du PS ou des Républicains et dans le cas de M. Cabaré, de l’UDI et de CAP 21.

Le Front National est le seul à proposer un véritable renouveau politique, une France fière, forte et sûre. Les 11 et 18 juin prochains, les électeurs ont le pouvoir de renouer avec l’emploi et la croissance, de stopper l’immigration de masse et d’éradiquer l’islamisme en élisant les députés patriotes qui seront les seuls en mesure de s’opposer au projet d’Emmanuel Macron.