Vos Elus

Conseillers Minicipaux

TOURNEFEUILLE

michele pellizzon 6eme

 Michèle Pellizzon

cedric camps

 Cédric Camps

Michèle Pellizzon et Cédric Camps ont été élus à Tournefeuille, où le maire, Claude Raynal, a été réélu.
La liste Tournefeuille Bleu Marine est la seule formation FN de l’agglomération toulousaine à avoir rassemblé 13,09 % des électeurs aux municipales de mars 2014.
Michèle Pellizzon, 68 ans, infirmière de formation milite, au FN depuis 18 ans. Elle a participé à plusieurs élections en Haute-Garonne (cantonales, législatives) mais c’est la première fois qu’elle est élue.

MARTRES TOLOSANE

serge galiana

Claude Galiana

Dans le Comminges, la liste Martres Bleu Marine, menée par Claude Galiana, a obtenu 13,82 % aux élections municipales de mars 2014. Ce qui vaut à ce retraité de 73 ans né en Algérie, de décrocher un siège à la mairie. Revenu vivre à Martres-Tolosane en 2006 après avoir passé une vingtaine d’années en Martinique, cet ancien artisan plombier a aussi travaillé pendant 18 ans à l’Office HLM de Toulouse en tant que surveillant de travaux.

LABRUYERE-DORSA

théo buras fn31

Théo Buras

carte municipales 2014 elus haute-garonne

Les Conseillers Régionaux de la Haute-Garonne

De gauche à droite.
Marie-Christine Parolin,Marie Dombes,Didier Carette,Julien Leonardelli,Chantal Dounot-Sobraques,Maïthé Carsalade,Quentin Lamotte.
(Photo : Mélanie Volland)

  • Maïthé Carsalade :
    Ancienne baudisienne historique.
     « J’espère siéger à la Commission permanente et je peux vous dire que je vais marquer tout ce monde à la culotte. Nous serons assidus, et nous continuerons aussi le travail de terrain, sur les marchés. Nous serons des ambassadeurs »
  • Julien Leonardelli :
    Secrétaire départemental du FN de Haute-Garonne.
    « Nous défendrons les oubliés des territoires ruraux. Toulouse et Montpellier ne doivent pas cannibaliser les autres territoires. Nous aurons un rôle d’arbitre et nous rappellerons régulièrement ses promesses à Madame Delga.»

 

  • Chantal Dounot-Sobraques :
    Ex-secrétaire départementale de l’UMP de Haute-Garonne.
    Son rôle durant la mandature ? « Obliger la présidence à se concentrer sur les compétences de cette nouvelle Région et endiguer la tentation des socialistes d’arroser tout le monde ».

 

  • Quentin Lamotte :
    Cadre bancaire sera le benjamin de l’Assemblée régionale.
    En tant que banquier, il affirme « reprendre » de nombreux projets en difficulté financés par le Conseil régional. Il devrait amener son regard d’expert financier.

 

  • Marie Dombes :
    Nutritionniste de profession.
    « Les élus sont coupés de la réalité du terrain. Je ne suis pas une politicienne et je vais enfin rendre compte de ce qui se passe dans une instance comme celle du Conseil régional».

 

  • Didier Carette :
    Ancien directeur du Sorano.
    « J’en ai assez de l’hypocrisie, des mensonges, des bienséances. Les artistes se disent de gauche pour croûter, passer entre les gouttes. Je suis un trublion donc je vais semer le trouble ». Sa cible principale : le « saupoudrage des subventions ».

 

  • Marie-Christine Parolin :
    Secrétaire administrative à la Direccte (Direction régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi).
    «Je porterai la voix du milieu rural.»