Affaire Kader Arif : le Front National demande sa démission totale de tous ses mandats !

communiqué de presse

Communiqué de presse de Julien Leonardelli, secrétaire départemental du Front National de la Haute-Garonne,

La semaine dernière, le service de presse de la Présidence de la République a indiqué dans un communiqué très concis que Kader Arif, secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants et ancien député de la dixième circonscription de la Haute-Garonne, «a présenté sa démission afin d’apporter toutes les précisions visant à l’établissement de la vérité dans le cadre de l’enquête préliminaire menée par le parquet financier dans laquelle son nom est cité».

Le Front National de la Haute-Garonne que je représente, voit ici un nouveau scandale pour le Président Hollande, rappelant par ailleurs que ce dernier avait affirmé, vibrant d’intensité, que «lui Président», la République serait en tous points «exemplaire» : voilà un énième engagement non tenu !
Tout comme pour ses engagements pris en matière d’emploi ou de sécurité, les Français ne sont plus dupent, ils nous rejoignent massivement et n’attendent désormais plus rien du PS ou même de l’UMP.

Par ailleurs, il n’en demeure pas moins que les faits reprochés à Kader Arif sont graves. Soupçonné en effet, d’avoir attribué dans la région toulousaine des marchés publics à des sociétés dirigées par des membres de sa famille, sans même respecter les procédures d’appel d’offre, engageant ainsi près de deux millions d’euros. Ce cas nous rappelle étrangement l’affaire Guérini qui avait éclaboussée le PS à Marseille.

En outre, je m’inquiète de voir demain cette succession de pratiques politiques que je condamne fermement, rompre lentement, mais surement le contrat de confiance entre nos compatriotes et leurs représentants politiques. Je partage le légitime dégoût des Français à l’égard des affaires qui se multiplient tantôt à l’UMP, tantôt au PS et demande à Kader Arif d’aller au bout de sa logique, en ne quittant pas seulement son poste de secrétaire d’Etat, mais en ne redevenant pas non plus député de la dixième circonscription de notre département de la Haute-Garonne.