Le gouvernement Macron pratique la préférence étrangère : il faut dire stop !

Communiqué de presse de Marie-Christine Parolin,
Conseillère régionale du Front National en Occitanie,

A l’heure où de plus en plus de Français n’arrivent même plus à vivre décemment en France, le gouvernement macroniste organise sa politique de solidarité à l’égard des migrants. Ainsi, à Aurignac, ce sont pas moins de 59 migrants qui vont être accueillis dans des appartements que vient d’acquérir la société Adoma pour le compte de l’Etat.

Le Front National de Haute-Garonne que je représente en ma qualité d’élue au Conseil régional d’Occitanie, s’indigne et condamne cette préférence étrangère particulièrement injuste alors que près de 2 millions de Français sont dans l’attente d’un logement social.

Face à ces graves dérives, il est visiblement indispensable de rappeler à nos dirigeants que de nombreux sans abris meurent dans nos rues, comme ce fut encore le cas hier à Toulouse, où un homme de 66 ans a été retrouvé inanimé sur un banc public en pleine journée. Par conséquent, il est urgent de réagir et d’organiser la solidarité nationale en priorité pour les nôtres avant les autres.