L’Europe inquiète les Français !

euroscepticism

Une courte majorité de Français est toujours favorable à l’appartenance à l’Union européenne, selon un sondage CSA /BFMTV/Nice-Matin. Mais près de la moitié d’entre eux se disent « inquiets », notamment des risques pour l’emploi et la protection sociale. Une proportion en nette hausse depuis 10 ans.

Si François Hollande tente de plaider pour une Europe du « progrès » et de la « paix », les Français doutent. Seuls 51 % estiment que l’appartenance de la France à l’Union européenne est une bonne chose, selon un sondage CSA /BFMTV/Nice-Matin publié vendredi. Et le détail de l’étude en dit long sur la chute de confiance envers l’Europe des 27, à quelques semaines des élections européennes.

Signe révélateur de cette crise, le sentiment que suscite de prime abord l’Union européenne est l' »inquiétude », pour 48% des Français. C’est 9 points de plus qu’en 2004. Seules 18% des personnes interrogées se disent d’abord « confiantes », et 2% « enthousiastes ».

C’est d’abord de conséquences négatives sur les plans économique et social que les Français ont peur. En premier lieu pour l’emploi : 70 % des sondés disent craindre que la construction européenne cause une hausse du chômage en France. En 2e position des motifs d’inquiétudes, la possible perte de protection sociale (63%).

Viennent ensuite la peur d’une montée de l’immigration (60%, +12 par rapport à 2007) et d’une perte de « notre identité nationale et notre culture » (52%, +2). Ces deux craintes concernent principalement les électeurs de droite et d’extrême droite, 80% des sympathisants de l’UMP s’inquiétant de la montée de l’immigration (91% pour le FN, 39% pour le PS), et 62% craignant une perte d’identité (83% pour le FN, 37% pour le PS).

Seuls les cadres et professions libérales estiment majoritairement que l’appartenance à l’Europe est un atout pour sortir de la crise (55%, contre 25% en moyenne). Cette défiance pourrait se traduire bientôt dans les urnes et profiter aux listes eurosceptiques, comme le laissent déjà présager plusieurs sondages.

Source